L’écriture créative

Publié le samedi 01 mai 2021 dans « Écrire un roman »

L’écriture créative est le type même de compétence élastique avec laquelle vous ne pouvez que vous améliorer au fil du temps, même si vous êtes nul lorsque vous commencez…

Je sais ce que je dis, je suis passé par là.

Votre écriture créative n’est pas nécessairement mauvaise lorsque vous débutez, mais si vous voulez évoluer dans ce domaine, vous aurez besoin de travail, car la littérature est plus compétitive maintenant qu’elle ne l’a jamais été.

Le talent s’apprend et se développe

Cette vérité vous fait peut-être peur, mais c’est une vérité à laquelle tous ceux qui veulent écrire et publier avec succès doivent faire face. Et l’un des meilleurs moyens de s’améliorer en ce qui concerne l’écriture créative est d’abord d’apprendre et de comprendre les bases de cette écriture, puis de vous mettre au défi en effectuant des exercices d’écriture. Parce que quand vient votre temps de publier, vous voulez un roman abouti et de haute qualité afin d’acquérir de nombreux fans.

Les meilleurs auteurs, y compris Stephen King, recommandent d’écrire quelque chose tous les jours.

L’écriture créative

Qu’est-ce que l’écriture créative ?

L’écriture créative est une forme d’écriture basée sur l’imagination, l’innovation, et où la créativité est au premier plan de son objectif afin de raconter une histoire à travers une écriture visuelle forte et doublée d’un impact émotionnel, comme dans l’écriture de poésie, de nouvelles, de romans et bien plus…

L’écriture créative est une méthode d’écriture enseignée dans les universités anglophones et qui se répand dans le monde entier. Elle est souvent considérée comme le contraire de l’écriture journalistique ou académique.

En matière d’écriture, il en existe de nombreux types très différents. Comme vous le savez déjà, toute écriture ne se lit pas de la même manière.

L’écriture créative utilise les sens et les émotions afin de créer un visuel fort dans l’esprit du lecteur, tandis que d’autres formes d’écriture ne laissent généralement au lecteur que des faits et des informations au lieu d’une intrigue émotionnelle.

Quels sont les éléments de l’écriture créative ?

Afin de devenir meilleur en écriture créative, vous devez comprendre les éléments qui rendent l’écriture d’un livre formidable.

Vous ne pouvez pas construire un moteur de voiture sans comprendre comment chaque partie joue son rôle, n’est-ce pas ? Il en va de même avec l’écriture.

Alors voici les éléments qui composent l’écriture créative et pourquoi chacun est tout aussi important que l’autre.

Intrigue unique

Sans intrigue, il n’y a pas d’histoire. Et sans histoire, vous écrivez simplement des faits sur un papier, un peu comme un journaliste.

Ce qui différencie le plus l’écriture créative des autres formes d’écriture est le fait qu’elle possède toujours une intrigue unique.

Oui, les remakes peuvent également être considérés comme de l’écriture créative, cependant, la plupart des écrivains créatifs créent leur propre intrigue formée par leurs propres idées uniques, sans se baser sur une trame déjà existante dans une autre histoire.

Oubliez Harry Potter, Le Seigneur des anneaux, Twilight et autres sagas archiconnues. Oubliez les histoires de vengeance du genre « Le Comte de Monte-Cristo » dont la trame a été reprise maintes fois dans la littérature et le cinéma.

D E T A C H E Z – V O U S

Développement de personnage

Les personnages sont nécessaires dans le processus de l’écriture créative. Bien que vous puissiez certainement écrire un livre de manière créative en utilisant le point de vue de la deuxième personne, vous devez toujours développer le personnage afin de raconter l’histoire.

Le développement d’un personnage peut être défini comme la découverte de qui il est et comment il change / évolue tout au long de votre histoire. Du début à la fin, les lecteurs devraient être capables de comprendre en profondeur vos personnages principaux.

Thème sous-jacent

Presque toutes les histoires ont un thème ou un message sous-jacent – même si l’auteur n’en avait pas nécessairement l’intention. Mais l’écriture créative a besoin de ce thème ou de ce message pour être complète.

Cela fait partie de la beauté de cette forme d’art. En racontant une histoire, vous pouvez également donner des leçons.

Descriptions visuelles

Lorsque vous lisez un journal, vous ne lisez pas toujours les paragraphes décrivant les environs de l’endroit où les événements ont eu lieu. Les descriptions visuelles sont en grande partie gardées pour l’écriture créative.

Vous en avez besoin pour aider le lecteur à comprendre à quoi ressemble l’environnement des personnages.

Cela attire les lecteurs et leur permet de se mettre dans la peau des personnages – c’est la raison pour laquelle les gens lisent.

Exemple de description très visuelle issue du roman « Matriochkas » de Simon Laroche :

« Puis la déflagration, inopinément, survint comme un effroyable coup de tonnerre qui aurait impacté le sol juste sous nos pieds, engendrant un vacarme difficile à décrire dans le silence de l’écriture. L’explosion de la grenade limonka projeta l’obus dans la terre meuble, directement sous le char T-34 et déclencha son explosion. Le souffle ainsi généré fut assez puissant pour soulever le char de quelques dizaines de centimètres. Ce fut comme si un géant avait rapidement fait défiler les pages d’un immense livre composé de milliers de feuilles de tôle, ou comme si ce même géant s’était emparé du monstre d’acier pour le torsader de ses puissantes mains avant de le plaquer brutalement là où il l’avait pris. L’explosion, volumineuse et violente, laissa place à un énorme cratère autour du char. Saisis par le fracas terrible et déchirant, par le bruit assourdissant et les vibrations du feu roulant, par le tremblement de la terre et la différence de pression atmosphérique, Heller, Fritz, Trettner et Schalk se retrouvèrent projetés à distance et en partie ensevelis dans le trou d’obus. Quant au sniper Wengler, le pan de mur s’effondra sur lui et il se retrouva coincé sous un amas de cailloux… »

L’écriture créative

Point de vue

Il y a quelques points de vue que vous pouvez utiliser pour écrire votre roman. Cela étant dit, les deux qui sont les plus courants dans l’écriture créative sont la première personne et la troisième personne.

  • La première personne – De ce point de vue, le narrateur est en fait le personnage principal. Cela signifie que vous lirez des passages comprenant « je » et comprendrez que c’est le personnage principal qui raconte l’histoire.
  • Deuxième personne – Le plus souvent, ce point de vue n’est pas utilisé dans l’écriture créative, mais plutôt dans l’écriture pédagogique – comme ce billet de blog. Lorsque vous voyez le mot « vous » et que le narrateur vous parle directement, c’est le point de vue de la deuxième personne.
  • Troisième personne – Dans ce point de vue, il y a quelques variations différentes. Vous avez la troisième personne limitée, la troisième personne multiple et la troisième personne omnisciente. Le premier choix est celui que vous rencontrerez le plus souvent.
    • Le narrateur à la troisième personne limitée utilise « il / elle / ils » lorsqu’il parle du personnage que vous suivez. Il connaît les pensées et les sentiments intérieurs de ce personnage, mais de personne d’autre. C’est un peu comme la première personne, mais au lieu que le personnage principal raconte l’histoire, un narrateur prend sa place.
    • Le narrateur à la troisième personne multiple est le même que celui à la troisième personne limitée, sauf que le narrateur connaît maintenant les pensées et les sentiments intérieurs de plusieurs personnages.
    • La dernière, la troisième personne omnisciente, est lorsque le narrateur utilise encore « il / elle / ils » mais possède toutes les connaissances. Il sait tout sur tout le monde.

Dialogue

Alors que l’écriture non créative peut avoir un dialogue (comme dans les entretiens), ce dialogue n’est pas utilisé de la même manière que dans l’écriture créative. L’écriture créative (à part les films muets) nécessite un dialogue pour soutenir l’histoire.

Vos personnages doivent interagir les uns avec les autres afin d’évoluer et de faire avancer l’intrigue.

Langage imaginatif

Une partie de ce qui rend l’écriture créative créative est la façon dont vous choisissez de façonner la vision dans votre esprit.

Et cela signifie que l’écriture créative utilise plus d’anecdotes, de métaphores, de figures de style et d’autres comparaisons afin de peindre une image vivante dans l’esprit du lecteur.

Attrait émotionnel

Toute écriture peut avoir un attrait émotionnel. Cependant, c’est tout l’objectif de l’écriture créative. Votre travail en tant qu’écrivain est de faire ressentir aux gens ce que vous voulez en leur racontant une histoire.

Exemples d’écriture créative

Étant donné que l’écriture créative couvre une grande variété d’écritures, en voici quelques exemples :

  • Les romans
  • Les histoires courtes
  • La poésie
  • Les pièces
  • Les scripts d’émissions de télévision
  • Les scripts de films
  • Les chansons

Vous savez peut-être que les romans sont considérés comme une écriture créative, mais qu’en est-il des mémoires et des discours ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.


Laisser un commentaire

Remarque : en publiant un commentaire ou une question, vous ne serez pas automatiquement averti lorsque d'autres personnes répondront à votre message (comme dans certains autres fils de messages des réseaux sociaux). Veuillez vérifier le fil vous-même si ce sujet vous intéresse.

S'il vous plaît, entrez votre adresse email réelle. Elle ne sera pas affichée avec votre commentaire ou sur le site, mais nous pouvons vous répondre si nécessaire. Les commentaires avec de fausses adresses électroniques peuvent être supprimés.
Certains commentaires peuvent être édités ou supprimés, conformément à notre politique de commentaires.

Icône Gravatar
TheWriting Posté le samedi 01 mai 2021 à 13:34:57
Sujet très intéressant. J’avais pris quelques cours d’écriture créative à l’université Toulouse II le Mirail il y a quelques années.

« Le talent s’apprend et se développe », il se développe, oui, mais pour le « il s’apprend », je ne suis pas sûr d’être à 100% d’accord. Je pense que dans chaque discipline les plus talentueux le sont en grande partie de manière innée.

Certains ont des aptitudes (génétique !) et d’autres, même en travaillant comme des baudets, ne les égaleront jamais.

©loumina, tous droits réservés 2021.