Conseils d’écriture pour surmonter la page blanche

Publié le mardi 03 août 2021 dans « Écrire un roman »

Quiconque écrit, que ce soit pour l’école, pour le travail ou pour gagner sa vie connaît cette scène : vous êtes assis là, un document vierge ouvert sur votre écran d’ordinateur, le petit curseur accusateur qui clignote silencieusement et votre esprit est complètement vide

Syndrome de la page blanche

Apprendre à surmonter le blocage de l’écrivain aidera votre croissance en tant qu’écrivain. Si vous avez déjà souffert du syndrome de la page blanche, vous savez que ce blocage peut vous empêcher de produire votre meilleure écriture. Heureusement, il existe de nombreuses techniques créatives que vous pouvez intégrer pour obtenir ces premiers mots sur la page et faire à nouveau couler votre créativité.

Qu’est-ce que le syndrome de la page blanche ?

Le syndrome de la page blanche – aussi connu sous le terme de leucosélophobie – décrit les blocages créatifs et les conflits au niveau des schémas de pensée dont souffrent de nombreux écrivains à un moment donné de leur carrière. Bien que le syndrome de la page blanche puisse frapper à n’importe quel moment d’un processus créatif, il semble survenir le plus souvent lorsque vous commencez le processus d’écriture, en regardant un document vierge et en essayant de formuler votre première phrase. Il existe de nombreuses causes au blocage de l’écrivain et, de la même manière, de nombreuses méthodes pour le vaincre. De nombreux grands écrivains, tels que Charles Bukowski et Stephen King, ont écrit sur leur propre blocage de l’écrivain et sur les mesures qu’ils ont prises pour le surmonter.

Vaincre le syndrome de la page blanche

Il existe de nombreuses ressources que vous pouvez rechercher si vous vous demandez comment vaincre le syndrome de la page blanche. Les écrivains professionnels ont une variété de techniques éprouvées qu’ils emploient pour les aider à maintenir un haut niveau de production créative.

L’astuce est de ne pas être obsédé par la recherche d’ouvertures liminaires parfaites, mais plutôt de se concentrer sur l’obtention de mots sur la page – n’importe quel mot. Le plus souvent, cela signifie oublier la brillante ligne d’ouverture et à la place écrire un tas de conneries que vous n’utiliserez jamais. Ce que vous découvrirez, c’est qu’une fois que votre page est pleine de mots inutiles, les « bonnes choses » commenceront à couler.

Pour vaincre le syndrome de la page blanche, voici ce que vous pouvez faire :

Engagez-vous dans une routine

Avoir un processus d’écriture défini et une routine d’écriture peut vous aider à éviter la procrastination et à garder vos muscles créatifs actifs. Gardez un lieu et un horaire d’écriture définis, que ce soit à la maison ou dans un café, pour vous aider à continuer à travailler et à arrêter de tergiverser.

Utilisez un stylo et du papier

Changez de méthode ! Éloignez-vous du clavier, prenez un stylo et du papier (volez-le dans le bac de l’imprimante si vous n’avez pas de cahier ou de papier vierge dans les parages) et écrivez à la main. Mieux encore, procurez-vous un joli stylo plume et du papier vraiment classe – quelque chose qui vous donne envie d’écrire juste pour la sensation de l’encre qui coule sur le papier – et commencez à former de belles lettres sur votre page… peut-être que les idées viendront.

Changer d’endroit

Au lieu de changer de support, changez l’endroit où vous avez l’habitude d’écrire : un café, une bibliothèque, un bar pour motards… n’importe où pourvu que vous fassiez bouger les choses.

Travaillez avec des invites d’écriture

La recherche d’invites et d’exercices d'écriture peut vous aider à surmonter la page blanche et à surmonter les blocages créatifs. Par exemple :

  • Décrivez une expérience d’achat,
  • Notez les dix premiers objets que vous voyez dans votre champ de vision,
  • Rédigez une liste de vos dix chansons préférées,
  • Enregistrez tout ce que vous entendez,
  • Faites des associations d’images avec des couleurs,
  • Etc.

Ceci est particulièrement utile lorsque vous vous sentez coincé dans les premières étapes exploratoires d’un processus et que vous avez du mal à trouver un sujet général ou une prémisse sur laquelle écrire.

Adoptez l’écriture libre

Souvent, la meilleure façon de guérir le syndrome de la page blanche est simplement de commencer à écrire, même si vous écrivez en dehors des limites du projet sur lequel vous êtes bloqué. Que vous ayez du mal avec la première phrase d’un livre ou le dernier paragraphe d’un essai, prendre une seconde pour écrire librement et faire un remue-méninge peut vous aider à surmonter même les pires cas de blocage de l’écrivain. Si vous vous sentez accablé d’essayer de respecter une date limite ou d’atteindre un nombre de mots, prenez le temps de rêvasser un peu et de noter toutes les idées originales qui vous viennent à l’esprit. L’essentiel est qu’un processus créatif n’a pas besoin d’être linéaire, et vous pouvez vous donner un peu de temps non structuré pour simplement écrire librement.

Commencez au milieu

Étant donné que la page blanche est plus intimidante au début d’un nouveau travail créatif, une technique d’écriture créative utile consiste à aller de l’avant et à écrire une partie différente de votre travail. Si vous vous sentez coincé, donnez-vous la liberté de parcourir une histoire ou un essai et d’écrire ce qui vous semble le plus facile, quitte même à commencer par la fin !

Concentrez-vous sur un autre aspect de votre travail

Semblable à l’écriture hors séquence, une façon de surmonter le blocage de l’écrivain est de se concentrer sur un aspect différent de votre travail. Si vous avez du mal à reconstituer un plan, passez à d’autres problèmes créatifs comme le développement du personnage. Un blocage créatif peut être épuisant, alors donnez-vous une marge de manœuvre et ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous vous sentez coincé.

Travaillez sur tout autre chose

Si vous vous sentez particulièrement coincé, une technique pour surmonter le blocage de l’écrivain consiste à écrire sur un projet complètement différent. Passer du premier brouillon d’un roman à une nouvelle peut être un excellent moyen de faire bouger les choses et de vous rafraîchir de manière créative. Si vous êtes aussi un blogueur, écrire un article peut être une excellente occasion de travailler sur quelque chose d’autre.

Acceptez l’imperfection

La plupart des écrivains luttent contre le perfectionnisme et le doute de soi. Une chose à garder à l’esprit lorsque vous cherchez les bons mots ou la phrase parfaite est qu’il n’y a pas un seul élément qui fera ou défera votre histoire. Adopter l’imperfection et le désordre du processus d’écriture rendra le travail sur n’importe quel projet d’écriture beaucoup plus facile.

Limitez les distractions

Écrire est un travail difficile. Il est vital de protéger votre temps d’écriture et de limiter les distractions. Si vous êtes souvent tenté de tweeter ou d’écouter un podcast ou de vérifier vos notifications pendant vos sessions d’écriture, pensez à retirer les appareils électroniques de votre espace.

Faites une pause

La méthode la plus simple pour surmonter le blocage de l’écrivain est simplement de faire une pause. Vous seriez étonné de voir ce qu’une rapide promenade à l’extérieur ou un petit aller-retour à la cafetière peut provoquer dans votre esprit et aider à vous vider la tête.

Conclusion

Une fois que vous avez surmonté l’obstacle initial du début, vous constaterez généralement que les mots commencent à venir. Ce ne sont peut-être pas les meilleurs mots ou même des mots vaguement justes, mais ce sont des mots – laissez-les venir, puis traquez-les sans pitié lorsque vous révisez et éditez.


Laisser un commentaire

Remarque : en publiant un commentaire ou une question, vous ne serez pas automatiquement averti lorsque d'autres personnes répondront à votre message (comme dans certains autres fils de messages des réseaux sociaux). Veuillez vérifier le fil vous-même si ce sujet vous intéresse.

S'il vous plaît, entrez votre adresse email réelle. Elle ne sera pas affichée avec votre commentaire ou sur le site, mais nous pouvons vous répondre si nécessaire. Les commentaires avec de fausses adresses électroniques peuvent être supprimés.
Certains commentaires peuvent être édités ou supprimés, conformément à notre politique de commentaires.

Icône Gravatar
Adélaïde Posté le jeudi 05 août 2021 à 09:02:35
Moi je ne peux pas écrire si je ne suis pas isolée, genre une maison au bord de la mer ou un chalet à la montagne. Tranquillité avant tout.
Icône Gravatar
Aurélie Posté le mardi 03 août 2021 à 15:02:52
J’ai personnellement adopté l’écriture libre depuis 2 ans.

J’essaye de faire une session toute les semaines, sauf pendant les vacances.

©loumina, tous droits réservés 2021.