Follow @UniversLoumina

Rentrée littéraire des romans auto-édités 2023

Publié le dimanche 03 septembre 2023 dans « Références »


Découvrir la rentrée littéraire des auto-édités 2023 : quand la créativité devient indépendance

Chaque année, la rentrée littéraire attire l’attention sur les nouvelles parutions des grandes maisons d’édition, mettant en lumière les ouvrages d’auteurs renommés. Cependant, il existe un mouvement parallèle et de plus en plus influent dans le monde de la littérature : celui des auteurs auto-édités.

Rentrée littéraire des romans auto-édités 2023

La rentrée littéraire des auto-édités est une célébration de la diversité, de la créativité et de l’indépendance dans le monde de la littérature. Elle offre aux auteurs la possibilité de partager leurs histoires uniques et de s’engager directement avec leurs lecteurs. Alors que le paysage de l’édition continue d’évoluer, l’auto-édition occupe une place de plus en plus importante, permettant aux auteurs de prendre en main leur propre destin littéraire. Cette rentrée littéraire alternative, bien que moins médiatisée, offre une vitrine unique à la créativité et à la liberté d’expression des auteurs indépendants.

Voici une sélection de romans auto-édités pour cette rentrée littéraire 2023 :

Le roman feel-good

Rose, Me trouver sans te perdre

À plus de cinquante ans, Rose a fait le ménage dans sa vie après un burnout :

Pour répondre à ce besoin impérieux que son corps lui a signalé, elle a renoncé à sa carrière d’avocat qui l’épuisait, et inspirée par une lecture de Balzac, convaincu son mari d’habiter chacun chez soi pour pimenter leur vie conjugale.

Un équilibre remis en question par le départ de son mari dans le Beaujolais pour y vivre son rêve en devenant vigneron.

Bien décidée à rester à Paris, Rose s’organise cependant pour passer l’été près de Milo, au milieu des vignes dans la belle région des pierres dorées, aux airs de Toscane.

Trois mois au cœur du vignoble, c’est le temps qu’elle s’offre pour écrire son roman, un polar inspiré par une affaire de disparition jamais élucidée. Un cold case que l’avocate a mal digéré.

Rose, la citadine, découvre la sensualité de la campagne, retrouve son mari devenu vigneron, et se lie d’amitié avec Gaïa, une femme mystérieuse, toute prête à faire son initiation à la nature.

Mais bientôt l’automne arrive. Rose, de retour à Paris, interroge ses choix.

Son couple va-t-il survivre à l’éloignement ?

Et comment concilier des désirs incompatibles : vivre son aventure personnelle, se trouver, sans perdre l’homme de sa vie.

Rose devra trouver un chemin entre ses contradictions.

Entre l’urgence de se trouver, et le risque de perdre l’homme de sa vie, Rose cherche un chemin.

Un roman lumineux aux personnages attachants, qui fera passer le lecteur du rire aux larmes.

Un roman feelgood parce qu’il fait du bien au lecteur. Un roman qu’on ne lâche plus après l’avoir commencé.

Rose, Me trouver sans te perdre, fait partie de la série des ROSE mais il peut être lu indépendamment du premier.

Intéressé par le romantic fantasy ?

Femelle alpha

Nous sommes en l’an 182 de l’ère cybélienne, correspondant à l’année 2253 du calendrier antique (celui que l’on appelait « grégorien »).

Créée en 2071 par un clan de femmes guerrières, la Confédération cybélienne de Nouvelle Lutesse est un territoire de vingt circonscriptions et d’environ vingt mille arpents carrés, qui correspond grosso modo à l’aire géographique jadis occupée par cette métropole semi-légendaire au centre de laquelle se dressait, sur les bords du fleuve, s’il faut en croire les chroniques des Anciens Temps, une tour métallique haute de presque mille pieds. Cernée de tous côtés par le Parikistan, la CCNL est dirigée par un consistoire de trois archidiaconesses.

« À chacune selon ses besoins, de chacun selon ses capacités à l’ouvrage », dit la devise de la Nouvelle Lutesse, dont l’organisation politique et le fonctionnement reposent sur le dynamisme de sa caste dominante : les femelles alpha.

Dans ce monde résolument gynarchiste, où tout ce qui est mâle est considéré inférieur, le jeune pupille Fionou Bobèche, né aux Vingt Chênes, le grand centre PMA-GPA du Sud-Est lutessien, saura courageusement tracer son chemin, et ne tardera guère à rencontrer l’amour.

Femelle alpha, par Fiona de Brévannes, est une « romantic fantasy » ou, comme on dit également, « romantasy », qui s’adresse aux romantiques de la société future. Dans l’immédiat, ceux d’aujourd’hui peuvent la lire aussi.

De la littérature française

Cher Maître

Cher Maître est avant tout une histoire contemporaine qui mélange les styles. À la fois saga familiale où l’on retrouve les personnages de Jamais très loin des cyprès, le premier opus de Carole Lavenant et roman judiciaire à la manière de ceux de John Grisham.

À travers l’écriture de Cher Maître, Carole souhaitait mettre en évidence les doutes que nous rencontrons et tentons de déjouer tous les jours. Vous pourrez découvrir comment Joanny, Ben, Tom et leur famille traversent ces moments incertains.

Il tenait aussi à cœur de l’auteure de défendre la différence et le droit à la liberté de chacun. Et plus particulièrement concernant l’orientation sexuelle. L’homosexualité et l’homophobie sont donc traitées sous plusieurs angles.

La justice, à travers un procès, joue aussi un rôle important dans ce récit. Comme un fil rouge qui guide le lecteur à travers les pages.

Ce qui intéresse en particulier Carole, c’est l’étude des relations humaines et de la psychologie des protagonistes. Ces derniers sont décrits avec réalisme et ont chacun une personnalité forte et attachante.

De plus, Cher Maître fait une part belle à la famille, à l’amitié et à l’amour, sans lesquels aucune histoire n’existerait.

Le texte est jalonné de références musicales et cinématographiques issues de la culture pop chère à l’auteure. Elle donne sa couleur au roman.

Cher Maître permet d’appréhender les thèmes traités sous une forme romanesque, tout en ouvrant les esprits et la discussion autour de ceux-ci.

N’ayez pas peur

Le Diable de Noël

Meryma Haelströme est une autrice française autoéditée, de romans et nouvelles de fantasy, fantastique et science-fiction.

Elle publie son premier roman d’urban fantasy dans une petite maison d’édition en 2021, puis récupérera ses droits après la fermeture pour le publier par elle-même en 2022. Entre temps, elle publie le 1er tome d’une saga de fantasy épique et une novella psychologique sur fond de conte horrifique.

Dans Le Diable de Noël, elle aborde le sujet difficile et personnel de la violence conjugale dans une démarche de résilience qui la définit depuis plusieurs années.

Résumé : Avez-vous été sage ? Qui vous apportera vos cadeaux cette année ?

Vivez le mythe revisité du Krampus et tremblez pour votre vie. Il est temps de faire le compte de vos bonnes actions…

« En des temps reculés, dans un village perdu au milieu de la montagne. Noël approche et, comme chaque année, Krampus s’invitera. Du moins, c’est ce que dit la légende.

Astrid la connaît bien, cette légende. Tout comme elle connaît l’ombre de son mari violent. Quand elle apprend qu’elle est enceinte, elle décide de tenter le tout pour le tout afin de protéger son enfant à naître et l’éloigner de son père.

Et si pour ça elle doit faire appel à des forces infernales… ainsi soit-il.

Le terrifiant diable de Noël répondra-t-il encore une fois à son appel ? »

Cette réécriture de conte s’inscrit dans un recueil intégral sur le thème des violences domestiques prévu pour les années à venir, lorsque les trois contes seront publiés. Le deuxième sortira en octobre 2023 et traitera de la sorcière Baba Yaga, tandis que le troisième dévoilera ses secrets en octobre 2024 avec une créature qu’on rencontre rarement dans la littérature actuelle.

Âmes sensibles et estomacs fragiles, à vos risques et périls.

Résolument contemporain

Funambules

« Et si vous aviez rendez-vous avec votre destin aujourd’hui ? »

La destinée, cet entre-deux, cet équilibre instable où chacun de nous est le funambule de sa vie. Que ce soit Sarah, Karine, Anne ou Margaux, chacune de ces femmes avance question après question. Elles cheminent de certitude en incertitude, avec ce désir de vivre, de comprendre tout en assumant leur destinée. Toutes les quatre sont à la recherche de sens dans un monde en permanente mutation.

D’une écriture à la fois nuancée et énergique, Nicole Anglés fouille la conscience de tous ses personnages bien ancrés dans notre époque. Elle nous tend un miroir dans lequel nous pourrions nous reconnaître… à la lecture de ces parenthèses de vies !

Funambules est un roman résolument contemporain qui a pour thème la destinée, le hasard des événements et des rencontres.

L’autrice a choisi quatre personnages qui vont voir leurs vies bousculées de manière brutale et inattendue. Quels vont être leurs choix, leurs parcours. Comment vont-ils s’en sortir… ou pas ?

Ce livre, qui se lit comme un recueil de nouvelles, se dénoue dans une cinquième scène, l’exutoire, qui relie et donne son sens à l’ensemble.

Funambules est son premier roman.

Après une expérience peu convaincante auprès d’une maison d’édition, Nicole Anglés a choisi d’autoéditer Funambules qui a été publié le 13 août 2023 en numérique et broché sur Amazon.

Le polar de la rentrée

Tu ne tueras point !

Le Frère André, l’un des derniers Frères des Ecoles Chrétiennes, a été retrouvé mort, assassiné, au sein de la prestigieuse Institution Saint-Jérôme de Toulouse. Le commandant Vidal, alcoolique notoire, va mener l’enquête, flanqué d’un consultant dont il se serait bien passé : Hippolyte Delay, agent immobilier et détective à ses heures. Notre héros, fort de son expérience en établissement d’enseignement catholique, et de ses récents succès en matière d’investigations criminelles, devra aider Vidal et ses hommes.

Mais qui pouvait bien en vouloir à ce vieillard au point de le tuer ? C’est ce que vont tenter de découvrir les flics du boulevard de l’embouchure, en commençant par s'informer sur la victime. Contre toute attente, on constate que la réputation du saint homme est mise à mal par quelques rumeurs sulfureuses. Hippolyte ne peut pas croire ce qu’il entend à propos du Frère André qu’il connaissait bien pour avoir suivi toute sa scolarité dans l’établissement.

Avec Tu ne tueras point !, Pascal Neufville nous livre ici son quatrième roman, après « Homicide au Bloc Opératoire », « Volutes Kidnappées » (qui a reçu le troisième prix du Concours des Gens de Lettres/École de la Loire en 2022) et « Fac-Similé » (dont l’action se déroule sur un campus universitaire en 1973). Il s’agit, dans ce quatrième opus, d’une expérience de retour en enfance pour Hippolyte Delay qui va (re) découvrir son collège, vu sous un autre angle.

Romance et littérature sentimentale

Le reflet de nos souvenirs

Mel in Love est une trilogie retraçant la vie amoureuse de trois couples au destin lié. Chaque tome est le récit de l’histoire d’un couple. Le titre de la série est une référence aux surnoms des 3 personnages féminins principaux.

Le reflet de nos souvenirs est le premier tome, il raconte l’histoire de Mélissa et Erwan, un couple qui avait tout pour être heureux : l’amour, la beauté, l’argent… Seulement, dix ans plus tard, une certaine lassitude s’est installée, la monotonie a pris toute la place au sein de leur couple.

Melissa ne se sent plus à sa place. Elle a besoin de se retrouver, de vivre autre chose. Tous deux sont au bord de la rupture, leur couple ne tient plus qu’à un fil.

Mais soudain, la vie de Mélissa bascule. Lors d’une séance de sport, elle chute brutalement, sa tête heurte un rocher.

Quand elle se réveille, elle est dans un lit d’hôpital.

Amnésique, elle a perdu la mémoire des dix dernières années de sa vie. Erwan se sent dévasté. Néanmoins, il comprend très vite que c’est l’occasion rêvée pour profiter de cette situation. Il compte repartir à zéro, la reconquérir à nouveau et lui faire revivre leur histoire. Mais il n’a pas l’intention de commettre les mêmes erreurs du passé et, bien entendu, elle ne doit pas savoir que leur couple était sur le point de se séparer.

Néanmoins, derrière tout cela se cache un terrible secret…

Le tome 2, Les cicatrices de notre amour, narre la vie de Raphaël, meilleur ami d’Erwan, chirurgien esthétique fortuné, bel homme, séducteur et pourtant malheureux. Il éprouve de profonds sentiments inavoués pour Mélina, une jeune femme inaccessible depuis de nombreuses années.

Quand le hasard la remet sur son chemin, il se dit que la chance de sa vie est peut-être enfin là et qu’il se doit de la saisir. Il se rapproche d’elle, la magie opère enfin et elle tombe sous son charme. Mais alors qu’ils commencent à peine à se découvrir, un événement dramatique va mettre en péril le jeune couple. Seront-ils assez forts pour affronter cette épreuve et s’en sortir ensemble ?

Le troisième et dernier tome est prévu pour la fin de l’année 2023.

Le thriller psychologique

NUIT Franco-américaine, Mélodie Miller vit en France, à Porquerolles, avec son mari et son fils adolescent. Ses deux filles, plus âgées, travaillent à Paris. Introvertie assumée, optimiste invétérée, Mélodie partage son temps entre l’écriture, les voyages, la photographie et la pâtisserie.

Dans une autre vie, Mélodie œuvrait au marketing de marques prestigieuses dans l’univers de la cosmétique et de l’horlogerie, tout en participant le soir à des ateliers d’écriture (dont celui d’Ingrid Astier « Marcher dans le noir » chez Gallimard).

En 2021, la pandémie lui donne des ailes. Elle saute le pas et se lance dans l’auto-édition avec la saga Cassandre, pour les ados. Elle enchaîne en juin 2022 avec le lancement de son roman feel good best-seller Il n’est jamais trop tard pour libérer les licornes. Régulièrement classé dans le top 20 des ventes Kindle sur Amazon, il est rapidement suivi d’un tome 2 (Là où ronronnent les pumas) et 3 (Ce que murmurent les étoiles).

En avril 2023, forte d’une communauté de lectrices et lecteurs enthousiastes, elle ose enfin publier dans son genre de prédilection, celui qu’elle dévore : le thriller. C’est ainsi que paraît le thriller psychologique NUIT sur lequel elle a enquêté pendant de longues années, et dont voici le résumé :

2035 - Et si la lumière ne se rallumait pas ?

À 40 ans, Mathilde Wallace, journaliste d’investigation, vit seule à Paris avec son fils, Neil, 16 ans, aveugle de naissance.

Lorsque le monde bascule dans le chaos, à la suite d’un blackout d’une ampleur inédite, le handicap de son fils devient leur force.

À Paris, New York et Shanghai, des événements terribles se produisent. Avec l’aide de Bruce Anderson, ancien agent de la CIA, Mathilde et son fils partent en quête de la vérité. Une vérité dérangeante qui mettra au jour les complots les plus vils. Parviendront-ils à les déjouer ?

Si vous êtes fan de Mary Higgins Clark, Olivier Norek et Harlan Coben, préparez-vous. Ce thriller psychologique d’anticipation au suspense palpitant et aux personnages attachants est un vrai page-turner. Vous n’éteindrez plus jamais la lumière de la même façon !

Conclusion

La rentrée littéraire des auto-édités offre une alternative captivante à la scène littéraire traditionnelle. Elle met en avant des auteurs passionnés qui explorent de nouvelles voies, repoussent les limites créatives et embrassent leur indépendance. Avec la technologie à leur service et le soutien d’une audience grandissante, les auteurs auto-édités contribuent de manière significative à la richesse et à la diversité de la littérature contemporaine.

Voici en résumé pourquoi vous devriez vous auto-éditer :

L’Essor de l’auto-édition

L’auto-édition, ou la publication indépendante de livres sans le recours à une maison d’édition traditionnelle, a gagné en popularité grâce aux plateformes en ligne telles qu’Amazon Kindle Direct Publishing (KDP) et Kobo. Cette facilité d’accès a ouvert la voie à une multitude d’auteurs talentueux qui cherchent à partager leurs histoires sans les contraintes souvent associées aux maisons d’édition classiques.

L’indépendance créative

Les auteurs auto-édités embrassent leur rôle de créateurs indépendants avec enthousiasme. Ils ont la liberté totale de choisir le contenu de leurs œuvres, du style d’écriture aux thèmes abordés. Cette indépendance leur permet d’explorer des voies moins conventionnelles et de créer des récits qui sortent des sentiers battus.

Diversité des genres et des voix

La rentrée littéraire des auto-édités se distingue par sa diversité. On y trouve un large éventail de genres, allant de la fiction contemporaine aux thrillers, en passant par la science-fiction, la romance et la littérature jeunesse. De plus, cette voie permet aux voix marginales et sous-représentées d’être entendues, car les auteurs auto-édités peuvent aborder des thèmes et des perspectives moins conventionnels.

La technologie comme alliée

Les auteurs auto-édités tirent parti de la technologie pour publier, promouvoir et distribuer leurs œuvres. Les plateformes en ligne leur permettent de mettre en vente leurs livres électroniques et imprimés, tandis que les réseaux sociaux et les blogs jouent un rôle essentiel dans la création d’une audience fidèle.

L’Empowerment des auteurs

Pour de nombreux écrivains, l’auto-édition offre un sentiment d’empowerment. Ils ont un contrôle total sur le processus créatif, de la conception de la couverture au choix du titre et de la mise en page. Cela permet également aux auteurs de fixer leurs propres délais et de garder une plus grande part des profits.

Les défis de la visibilité

Bien que l’auto-édition offre une plateforme pour la créativité, les auteurs auto-édités font face à des défis en matière de visibilité. Le marché est saturé, et se faire remarquer parmi la multitude de titres disponibles peut être difficile. Cependant, les médias sociaux, les blogs littéraires et d’autres formes de marketing en ligne aident les auteurs auto-édités à atteindre leur public cible.

Reconnaissance croissante

Au fil des ans, de nombreux auteurs auto-édités ont réussi à attirer l’attention des lecteurs, des critiques et même des maisons d’édition traditionnelles. Certains de ces auteurs ont connu un succès considérable, ce qui a renforcé la crédibilité de l’auto-édition en tant que voie légitime pour la publication littéraire.

Les défis et les récompenses

Si l’auto-édition offre une liberté inestimable, elle présente également des défis. Les auteurs doivent s’occuper de chaque étape du processus, de l’écriture à la conception de la couverture et au marketing. Cependant, ceux qui réussissent récoltent des récompenses significatives, des retours positifs des lecteurs à la satisfaction de voir leur travail disponible pour un public plus large.

L’évolution de la perception

Au fil des années, l’auto-édition a gagné en crédibilité. Des auteurs auto-édités ont connu un succès retentissant, certains se frayant même un chemin vers les listes de best-sellers. Cette reconnaissance croissante a conduit à une acceptation plus large de l’auto-édition en tant que voie légitime pour les auteurs désireux de partager leurs histoires.



Notez cet article
Note : 4.88/5 (8 votes)

Laisser un commentaire

Remarque : en publiant un commentaire ou une question, vous ne serez pas automatiquement averti lorsque d'autres personnes répondront à votre message (comme dans certains autres fils de messages des réseaux sociaux). Veuillez vérifier le fil vous-même si ce sujet vous intéresse.

S'il vous plaît, entrez votre adresse email réelle. Elle ne sera pas affichée avec votre commentaire ou sur le site, mais nous pouvons vous répondre si nécessaire. Les commentaires avec de fausses adresses électroniques peuvent être supprimés.
Certains commentaires peuvent être édités ou supprimés, conformément à notre politique de commentaires.

©loumina, tous droits réservés 2024.