Conception de la couverture du roman L’Enfant Loup

Publié le lundi 16 août 2021 dans « L’auto-édition »

Tout le monde juge les livres à leur couverture.

C’est un fait. Nous, humains, sommes des créatures visuelles. Nous voyons notre chemin à travers le monde, et la vision est notre sens qui nous définit. Nous pouvons être immédiatement impactés, engagés et manipulés par les couleurs et les formes, car les images pénètrent littéralement dans le cerveau à la vitesse de la lumière.

C’est le pouvoir du design.

Mais rassurez-vous : c’est une bonne nouvelle que les gens jugent votre livre par sa couverture. Sinon, ils pourraient ne pas porter de jugement du tout, et aucun jugement signifie aucun achat et aucune lecture.

Pouvez-vous imaginer marcher dans une librairie remplie de livres aux couvertures blanches, sans autre information que le titre ? Ou parcourir Amazon en ne regardant que des listes de titres de livres ? Cela rendrait les décisions d’achat de livres beaucoup plus difficiles et hasardeuses.

Les gens jugeront la couverture de votre livre et utiliseront ce jugement pour évaluer s’ils veulent l’acheter ou non. Le message envoyé par la couverture d’un livre est une chance de gagner un lecteur et d’atteindre exactement les personnes qui pourraient être intéressées par votre livre.

Quel style graphique pour L’Enfant Loup ?

Suite à l’article dans lequel je parle de la conception de la couverture d’un livre pour votre roman, je voudrais montrer comment il est possible de créer sa propre couverture de livre en passant par un logiciel de design et des banques d’images en ligne. Car n’oubliez pas : vous êtes la personne la mieux placée pour savoir quels sont les éléments les plus importants à faire figurer sur votre couverture. Vous connaissez votre roman par cœur, ses personnages, ses intrigues, et que vous le vouliez ou non, à un moment donné de l’écriture de votre histoire, l’image d’une couverture chère à votre cœur va s’imposer à vous.

Alors comment faire pour véhiculer ce que vous avez dans la tête à un designer professionnel ? Peut-être que le mieux, si vous en avez les compétences, le temps et l’envie, est de réaliser vous-même votre couverture de livre.

Pour mon roman L’Enfant Loup, en accord avec l’inspiration des centaines de couvertures de livres que j’ai lus durant des décennies, voici l’image qui s’est imposée à moi :

Couverture de L’Enfant Loup

L’idée était de concevoir une couverture de livre colorée qui invite au voyage, flamboyante à l’image de l’Inde, avec de nombreux éléments qui apparaissent dans le roman : le voyage à travers de nombreuses contrées pour atteindre le palais de Cooch Behar en Inde, les différents moyens de transport utilisés et les paysages traversés, les chasses aux tigres à dos d’éléphant, la jungle et ses animaux…

J’ai réalisé la couverture de L’Enfant Loup avec le logiciel Photoshop – dont j’ai une très bonne maîtrise – et en passant par des banques d’images gratuites pour trouver les silhouettes des animaux et les motifs à appliquer aux différents éléments graphiques (forêt, palais, fleuve, dunes, etc.) Je suis aussi passé par des sites Internet d’association de couleurs comme paletton.com Lien externe et Adobe Color Lien externe.

Après, tout est un travail de composition.

Principale palette de couleurs

Voici la palette de couleurs principale avec laquelle j’ai travaillé :

Palette de couleurs de L’Enfant Loup

Pour trouver cette palette de couleurs, j’ai recherché le mot-clé « jungle » dans Adobe Color et j’ai parcouru les multiples pages de palettes proposées sur ce thème jusqu’à trouver celle qui me convenait. Comme vous pouvez le constater, ces couleurs ainsi que ses dérivés chromatiques sont omniprésents sur la couverture finale.

Police de caractères

La police de caractères utilisée pour le titre « L’Enfant Loup » s’appelle « Laila Lien externe ». Elle est utilisée en accord avec « BBT » pour le nom de l’auteur et Open Sans pour le résumé.

Police de caractères de L’Enfant Loup

Ces polices sont sous licence Open Font License Lien externe ou Apache License Lien externe, Version 2.0. Vous pouvez les utiliser librement dans vos produits et projets - imprimés ou numériques, commerciaux ou autres.

Réalisation des animaux

Un schéma vaut mieux qu’un long discours, mais l’idée dans la conception était de trouver la silhouette d’un animal, et de lui appliquer un motif et une ou plusieurs couleurs. Pour trouver la couleur adéquate à un animal, il suffit de faire une requête sur votre moteur de recherche préféré. Par exemple pour le tigre, vous pouvez chercher « tiger hex color » – oui, je fais la plupart de mes recherches en anglais. « hex » tient pour « hexadécimal » puisque c’est le code couleur en hexadécimal qui nous intéresse.

Animaux de L’Enfant Loup

Le tout dans l’association « silhouette / motif » était de donner un style à la composition de mon image.

Le palais de Cooch Behar

« Situé dans la ville de Cooch Behar et niché dans le coin nord-est de l’Inde, sur les contreforts de l’Himalaya de l’Est, dans le nord du Bengale-Occidental, ce palais des mille et une nuits entouré d’un grand jardin et de petits étangs était la résidence de la jeune princesse Gayatri Devi… »

Le palais de Cooch Behar est un des points centraux du roman L’Enfant Loup, puisque c’est de cet endroit que partent les deux chasses aux tigres à dos d’éléphant… plutôt épiques.

Pour intégrer ce palais dans la composition de ma couverture, et en respectant le style général, voici ce que j’ai fait :

  1. Détourage du palais à partir d’une photo ;
  2. Transformation en silhouette en utilisant le rouge de la palette de couleurs principale ;
  3. Application de motifs en leur appliquant une couleur analogue.

Palais de Cooch Behar dans L’Enfant Loup

Méthodologie

Comme vous l’avez compris, l’ensemble des éléments graphiques présents sur la couverture du livre ont été réalisés sur le même principe – silhouette -> motif -> couleur associée à la palette – qui donne un style unique à l’ensemble, avec, parfois un travail supplémentaire réalisé, comme l’ajout de défenses aux éléphants, l’ajout d’une fenêtre arrière à la Rolls-Royce, l’ajout de fenêtres aux wagons du train, etc. Parfois, si on ne trouve pas l’image idéale, il faut savoir mettre les mains dans le cambouis et redessiner les choses…

Conclusion

Bien entendu, beaucoup d’entre vous pourront se dire : la couverture du livre L’Enfant Loup n’est pas terrible, voire nulle… Mais rassurez-vous, le but ici n’est pas de savoir si vous aimez ou non la maquette finale, mais de montrer qu’il est possible de réaliser sa propre couverture de livre, telle que vous l’avez imaginée.

Finalement, la grande question est :

Avez-vous fait un choix courageux ?

N’oubliez pas que la couverture courageuse est celle dont les gens se souviendront.

Alors soyez fier de votre choix. Soyez audacieux. Laissez votre trace.

La conception de la couverture du roman L’Enfant Loup m’a pris une semaine.


Laisser un commentaire

Remarque : en publiant un commentaire ou une question, vous ne serez pas automatiquement averti lorsque d'autres personnes répondront à votre message (comme dans certains autres fils de messages des réseaux sociaux). Veuillez vérifier le fil vous-même si ce sujet vous intéresse.

S'il vous plaît, entrez votre adresse email réelle. Elle ne sera pas affichée avec votre commentaire ou sur le site, mais nous pouvons vous répondre si nécessaire. Les commentaires avec de fausses adresses électroniques peuvent être supprimés.
Certains commentaires peuvent être édités ou supprimés, conformément à notre politique de commentaires.

Icône Gravatar
Paul Posté le mercredi 15 septembre 2021 à 09:53:32
Je me mets à Photoshop… mais après quelques heures de boulot, je m’aperçois que le chemin va être long et laborieux.
Icône Gravatar
Claudine Posté le samedi 04 septembre 2021 à 18:13:24
Le style est inventif et très joli, je vais m’en inspirer pour la couverture de mon nouveau roman. La composition invite clairement au voyage, avec plein de choses qui se passent dans le livre.
Icône Gravatar
Ophélie Posté le dimanche 29 août 2021 à 18:45:58
Réalisation très astucieuse je dois dire ! Bravo, un ensemble réussi qui donne envie...

©loumina, tous droits réservés 2021.